«

»

fév 18

Imprimer ceci Article

Haïti – Société: Pour la Saint Valentin, Fanm Deside et la Presse Jacmelienne lors d’une rencontre-débats plaident en faveur du dialogue dans les foyers

Spread the love
Vue partielle de l'assistance

Vue partielle de l’assistance

Cette année, Fanm Deside en collaboration avec la Presse Jacmelienne ont célébré la Saint Valentin autour du thème « Ann kiltive dyalòg ak lanmou nan fwaye yo ». Une rencontre-débats a été organisée avec 150 couples issus de différents secteurs de la ville. Cette activité s´est déroulée le mardi 14 février à Suave Night Club.

M. & Mme Jude Veillard

M. & Mme Jude Veillard

Depuis 2001, Fanm Deside a commencé à organiser cette série de rencontres avec diverses couches de la société, dans l’objectif de rechercher les causes de la discordance des familles, de réfléchir et de définir des actions concrètes capable d’harmoniser le dialogue et l’amour au sein des foyers. Pour sa seizième célébration, Fanm Deside a choisi d’élargir le cadre à un public plus large composé des responsables de média et journalistes, représentants d’institutions, des couples ayant vécu une longue expérience dans les liens du mariage et des jeunes couples, dans le but de partager des expériences dans les relations amoureuses, mais surtout de sensibiliser ces actrices et acteurs sur l’importance de cultiver le dialogue et la communication dans les familles.

C’est par une brève historique sur les origines de la Saint Valentin que la rencontre a débuté par l’animatrice principale Nadia Lafleur, membre de Fanm Deside. Ensuite, arrivent les propos de circonstance de Luckenson Jean et Marie Ange Noel, respectivement le Secrétaire général de l’Association des Journaliste du Sud’Est (AJSE) et la Coordonnatrice de Fanm Deside.

Fanm Deside a saisi l’occasion de la Saint Valentin pour décerner un certificat d’honneur et mérite à Monsieur et Madame Jude Veillard, un couple très connu dans la ville de Jacmel, qui a vécu avec succès, pendant quarante huit ans dans les liens du mariage. Ému devant l’assistance, l’heureux duo a salué Fanm Deside et la Presse pour avoir accordé cette marque de distinction qui, en dépit des diverses difficultés surmontées à travers les charges familiales, honore 48 ans de lutte et de loyauté conjugale. Avec un court partage d’expérience, Les Veillard ont séduit le public tout en l’invitant à s’armer du dialogue et de la communication pour renforcer les foyers.

Les panelistes

Les panelistes

Un panel constitué de quatre intervenants ont mené la partie conférence-débats centrée sur le thème principal de l’activité. Dans son intervention, le professeur Ricardo Toussaint a mis l’accent sur 5 mots clés qui peuvent faciliter le dialogue et la communication dans un foyer: la communication qui établit la relation avec l’autre, la communion qui spécifie l’union et l’association d’idées et des sentiments avec l’autre, la compréhension qui est l’aptitude à comprendre, le compromis qu’est la concession mutuelle à une collaboration et la confiance qui est la base de toute bonne relation. Comme dit, ces « 5C » peuvent aider à souder les relations.

Dans son approche sociale du thème, le sociologue Ronald Andris, a rappelé que dans les années antérieures, notamment en milieu rural, le mariage était une entente préalable forgée entre les responsables deux familles sans l’avis des protagonistes. Parfois, la femme était considérée comme l’acquisition d’un objet. Toutefois, il a fait remarquer que le mariage n’est pas un objectif ni un évènement, c’est une complicité amoureuse. Pour sa part, Lucia Antoine, Animatrice de Fanm Deside, a attiré l’attention des participantes et participantes sur le fonctionnement irrégulière et l’effritement des valeurs au sein des foyers de nos jours. Elle a précisé qu’un nombre considérable de médiation et de conciliation reçus à Fanm Deside sur les discordances familiales, révèlent que la majorité des parents n’assument pas leurs responsabilités. Alors que les points essentiels pouvant concilier une relation résident autour de l’amour, de l’entente, du pardon et merci.

Si toutefois la presse représente un secteur de contrôle social, elle doit-être une école qui doit assurer la promotion des valeurs morales et fondamentales capable de renforcer les familles, a avancé le journaliste Guano Doris, le représentant de la presse sur le panel.

La rencontre s’est achevée par une partie culturelle avec les prestations du jeune artiste Loubenson Charlemagne, du journaliste Joanel François, du troubadour « Fidèl Trouba » et la participation de la compagnie de danse: Haïti dansco.

Bureau de Communication de Fanm Deside

Lien Permanent pour cet article : http://www.fanmdesidehaiti.org/2017/02/18/haiti-societe-pour-la-saint-valentin-fanm-deside-et-la-presse-jacmelienne-lors-dune-rencontre-debats-plaident-en-faveur-du-dialogue-dans-les-foyers/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>